Гийом Гальенн

instagallienne

Французский актер, режиссер и сценарист.
  • Все 302
  • Фото 279
  • Видео 23

Surpris en pleine répétition de La Cenerentola de Rossini... à partir du 10 juin @operadeparis #miseenscene #cenerentola #operadeparis #palaisgarnier

Maison de la radio

A quelques jours de l'ouverture du Festival de Cannes, nous vous proposons à 18H10 sur @franceinter une émission consacrée aux acteurs, à travers les écrits biographiques de quelques uns... #festivaldecannes

Maison de la radio

A 18H10 dans Ca peut pas faire de mal @franceinter un thriller historique absolument fascinant : D. de Robert Harris. L'auteur y reconstitue l'Affaire Dreyfus, depuis le point de vue de Georges Picquart héros quelque peu oublié de l’Histoire. Connu notamment pour « The Ghost Writer », qu’il a adapté au cinéma avec Roman Polanski, Robert Harris est un ancien journaliste passé maître du roman d’espionnage.

Maison de la radio

A 18H10 @franceinter 2e émission sur Romain Rolland. Nous parcourrons la correspondance entre Romain Rolland et Stefan Zweig, grands écrivains de la première moitié du XXe siècle, fervents défenseurs de l'amitié franco-allemande. #capeutpasfairedemal

Maison de la radio

A 18H10 @franceinter embarquons pour un voyage insolite. "Dans une coque de noix" de Ian McEwan est un polar acide et drôle où le narrateur nous parle depuis le ventre de sa mère, devenu la chambre d’écho des turbulences du monde...

Maison de la radio

"Sait-on jamais ce que c’est. Ce va-et-vient aux abîmes est un trajet solitaire. Ceux qui remontent de ces gouffres se sont cherchés sans se rejoindre. Seule, la cruauté du jour rassemble leur troupeau errant. Ils renaissent douloureusement et se retournent : la nuit a effacé la trace de leur pas. Les ivresses, si contagieuses, sont incommunicables." Extrait de Un singe en hiver, de Antoine Blondin. A 18H10 sur @franceinter et si nous parcourrions Le roman le plus célèbre d’Antoine Blondin, paru en 1959, qui sera mis en dialogue trois ans plus tard par Michel Audiard pour le film d’Henri Verneuil, qui réunira Jean Gabin et le jeune Jean-Paul Belmondo pour un des duos les plus mémorables du cinéma français.

Maison de la radio

Alors qu'il va ce week-end recevoir son Prix Nobel à Stockholm, nous rendons hommage à Bob Dylan, en compagnie de l'acteur Sébastien Pouderou de la Comédie-Française à 18H10 @franceinter dans Ca peut pas faire de mal...

Maison de la radio

Après "Lettre à mon juge" la semaine dernière, quittons la fiction et retrouvons Georges Simenon à l'autre bout de sa vie littéraire, avec sa magnifique "Lettre à ma mère" à 18H10 @franceinter

Maison de la radio

A 18H10 @franceinter dans Ca peut pas faire de mal première de nos deux émissions consacrées aux lettres de Georges Simenon avec "Lettre à mon juge". Dans une lettre à André Gide, l’écrivain confiait d’ailleurs : "J’ai écrit Lettre à mon juge pour me débarrasser de mes fantômes et pour ne pas faire le geste de mon héros". Ouvrons donc ce texte poignant, qui sonde les parts d’ombre en chacun de nous.

Maison de la radio

La poésie est à l'honneur dans Ca peut pas faire de mal à 18H10 @franceinter à l'occasion de la 19e édition du Printemps des Poètes, qui s’ouvre aujourd’hui et qui se tiendra jusqu’au 19 mars. La manifestation célèbre cette année "120 nuances d'Afrique". #poesie #poete #afrique

Maison de la radio

"je me pose encore la question : quels sont les souvenirs dont notre mémoire rejette le poids au fur et à mesure que nous vieillissons, pareille à une bête de somme indocile qui rejette une charge trop lourde, ceux qu'elle déteste le plus ou ceux qui la fuient le plus facilement?" Extrait du "Livre noir" de l'écrivain turc Orhan Pamuk, ça peut pas faire de mal... A 18H10 @franceinter perdons-nous dans les ruelles enneigées d'Istanbul... Tout commence quand la femme du héros disparaît... #livre #turquie #istambul

Maison de la radio

À 18h10 @franceinter embarquement pour le Grand Nord avec le chef d'oeuvre de Jack London "L'Appel de la Forêt" ça peut pas faire de mal... (photo de Jack London au travail dehors)

Maison de la radio

"Lire, c'est aller à la rencontre d'une chose qui va exister." Si par une nuit d'hiver un voyageur, de Italo Calvino, ça peut pas faire de mal à 18h10 @franceinter

Maison de la radio

Le but de l’homme moderne sur cette terre est à l’évidence de s’agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l’heure de sa mort : "Je n’ai pas perdu mon temps". Pierre Desproges dans La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède / Éditions du Seuil. A 18H10 dans Ça peut pas faire de mal @franceinter nous finirons l'année 2016 tout en légèreté avec une émission consacrée à Pierre Desproges. Rediffusion de l'émission du 5 juin 2010, en compagnie de la comédienne Dominique Valadié. Un peu d'humour, ça peut pas faire de mal...

Maison de la radio

Ce soir, à 18H10 sur @franceinter dans "Ça peut pas faire de mal" offrons-nous un voyage à travers la saga Harry Potter, comme un conte merveilleux pour les grands enfants que nous sommes restés... Belles fêtes à tous et joyeux Noël !!!

Maison de la radio

Emission spéciale "Ça peut pas faire de mal" en direct à 18H10 sur @franceinter à l'occasion de la 5e édition de "Radio France fête le livre" aujourd'hui et demain à la Maison de la radio.

Maison de la radio

A 18H10 @franceinter dans Ca peut pas faire de mal dans le deuxième volet de notre hommage à Jim Harrison, grand maître de la littérature américaine nous vous proposons d’aller à la rencontre des femmes qui peuplent ses livres. Il y a Dalva, bien sûr, dont la lecture a marqué plusieurs générations depuis sa sortie en 1988. Mais Jim Harrison ne s’est pas arrêté là ; il suffit pour s’en rendre compte de parcourir les titres de ses romans, et de ses nouvelles : La Femme aux lucioles, paru en 1990, Julip, en 1994, Épouses républicaines, en 2005, La Fille du fermier en 2009… photo © Getty / Raphael Gaillarde

Maison de la radio

À 18H10 sur France Inter rendons hommage au « Grand maître » de la littérature américaine JIM HARRISON disparu au printemps dernier. #cppfdm

Maison de la radio

Pour évoquer l'œuvre d'Annie Ernaux (photo), recevons à 18H10 dans Ça peut pas faire de mal sur @franceinter une autre femme au talent exceptionnel, camarade de la @comedie.francaise.officiel la magnifique interprète des plus grands auteurs, de Racine à Tchekhov… Dominique Blanc.

Загрузить больше

Конец